S’abonner

Pourquoi DxO OpticsPro ne supporte pas les boitiers Fuji avec capteurs X-Trans ?

Pour enregistrer les images en couleur, les capteurs d’appareils photos numériques sont équipés d’une matrice.  Placée devant les photosites, elle est organisée en lignes comportant une alternance de pixels bleus et verts ou rouges et verts.

Les capteurs d’appareils photos numériques sont majoritairement équipés d’une matrice dite « de Bayer »,  constituée à 50 % de filtres verts, couleur à laquelle la vision humaine est la plus sensible, à 25 % de filtres rouges et à 25 % de filtres bleus.

 matrice.jpg

Les capteurs X-Trans utilisent une matrice qui repose sur un arrangement des pixels différent de celui de la matrice de Bayer. Ces derniers sont disposés en rangées de trois couleurs, une technologie inspirée par la disposition aléatoire naturelle des cristaux d'halogénure d'argent sur les films.

Les algorithmes de dématriçage de DxO Optics Pro, qui permettent de traiter les fichiers RAW des appareils photo numériques, ont été conçus pour traiter le signal de sortie des capteurs utilisant une matrice de Bayer. De même, une partie des algorithmes de corrections du logiciel travaille sur cette même matrice pour appliquer les ajustements nécessaires en termes de débruitage, d’exposition ou encore de balance des blancs.

DxO Optics Pro n’étant pas actuellement en mesure de traiter les fichiers RAW des Fuji  à capteur X-Trans, DxO Labs a choisi de privilégier – comme elle l’a toujours fait – la meilleure qualité d’image et a décidé de ne pas offrir pour l’instant le support d’un boîtier dont le résultat ne répondrait pas parfaitement à ce critère.

Cet article vous a-t-il été utile ?
Utilisateurs qui ont trouvé cela utile : 0 sur 0
Vous avez d’autres questions ? Envoyer une demande

Commentaires